LIVRAISON GRATUITE SUR ACHAT DE 75$ ET PLUS

Retour sur mon 2 mois sans sucre, sans gluten et sans produits laitiers!

régime sans sucre sans gluten

Parce ce que plusieurs personnes m’ont posé des questions et avaient envie de se lancer aussi… mais pas pour les mêmes raisons que moi.

C’est drôle, j’ai tellement regardé de Youtubeurs le faire. Je ne pensais pas que ça m’arriverait un jour. Disons que la vie a forcé les choses. Dans mon cas, c’est une blessure au poignet et au coccyx qui m’a amené voir la chiro Vanessa de chez LivSanté. On m’a dit qu’elle ne faisait pas craquer. Tant mieux, je déteste craquer!

Vanessa fait son travail de chiro, mais comme elle dit, quand les douleurs se prolongent, que le soulagement ne dure que quelques jours et qu’il faut retourner la voir tous les mois, ce n’est pas normal. C’était mon cas, je ne me remettais pas de cette chute banale, malgré que je m’entraine et me tiens assez en forme en général.

Dans ces moments, plutôt que de faire payer dans le vide, Vanessa regarde d’autres causes pour l’inflammation qui ne guérit pas. Particulièrement la nourriture.

Et dans mon cas, je savais déjà que j’avais des difficultés. Les produits laitiers ne me faisaient plus depuis un moment (gonflage du ventre et constipation intense, sans compter des effets sur mes hormones (mal aux seins, etc.)) – je les avais bannis de ma vie à mon grand regret. Les glucides et le gluten me faisaient « rusher » un peu aussi, même si pas autant.

Mais moi, j’aime manger santé et prendre soin de mon énergie, mais j’aime aussi goûter et découvrir! Et quand les voyages recommenceront, je veux continuer à explorer les saveurs culinaires du monde sans me priver!

J’ai donc entamé un processus de nettoyage, en quelque sorte. Le but : me débarrasser des bactéries de mon intestin qui entraînent l’inflammation lorsqu’elles mangent lait, sucre, gluten (et pour moi bien d’autres chose comme noix de coco, etc.) et nourrir celles qui me font sentir bien. Pour cela, je devais arrêter pendant un mois au départ de les nourrir, et prendre des probiotiques afin d’amener de bonnes nouvelles bactéries. Puis l’autre mois, je devais continuer, puis renforcer les bonnes vieilles bactéries avec des produits qui les alimentent (du zinc et du Green dans mon cas).

Me voici après 2 mois. Samedi passé, je suis allée au resto. Mon premier moment de plaisir spécial depuis 2 mois. J’ai mangé du fromage frit, des calmars frits, de la pizza, une crème glacée… Résultat : pas de gonflage. Pas de constipation. Juste la normale qui continue! Premier test concluant!

Je vais continuer mes bonnes habitudes, tout en me permettant plus souvent des moments spéciaux pour m’assurer que ces gonflements ne reviennent pas trop vite. Je vous en redonnerai des nouvelles!

Mais en attendant, voici mon constat sur ces 2 mois :

 

EST-CE QUE J’AI SOUFFERT?

J’ai réussi à trouver des recettes du tonnerre et très bien manger, super varié et à me régaler. J’en ai publié plusieurs sur le groupe Voyager, Savourer, Partager. Snack, apéro, desserts, j’ai trouvé plein d’alternatives. Mais oui, ça se planifie. Se lancer sans planifier aurait été souffrant, car j’aurais toujours mangé la même chose! J’ai fait un menu pour 2 semaines en commençant, déjeuner, dîner, souper, collations, et même alcool. Mais somme toute, changer les habitudes a été facile. J’ai découvert de nouveaux ingrédients, de nouvelles façons de cuisiner. Ça demande du temps toutefois.

Honnêtement, j’ai adoré sentir que tout ce que je mangeais étaient bon pour moi. Mais avec le déconfinement, la seule partie difficile fut d’avoir moins de social et de sortie car pas de resto (ou enfin, presque, mais c’est plus complexe! – il y a toutefois des moyens de s’en sortir!).

Je pense que, lorsque je publierai des recettes à l’avenir, j’indiquerai si c’est sans gluten, sans produits laitiers, ou à indice glycémique bas. Bref, j’ai très bien mangé et super varié, mais parce que j’ai pris le temps de cuisiner et faire des recherches.

 

C’EST QUOI INDICE GLYCÉMIQUE BAS?

Le sans sucre du régime était plutôt indice glycémique bas. On trouve les valeurs de chaque ingrédient sur internet et il faut viser le plus bas possible. Ne pas se fier aux glucides sur la boîte de craquelin par exemple, il faut vraiment voir l'indice glycémique sur Internet!

En gros, pas de sucre, mais aussi pas de banane, de mangue, de carottes et navets cuits, de pomme de terre, de maïs, de blé, etc. Il y a beaucoup beaucoup de restriction. On s’entend, sans cuisiner nous-même, ces ingrédients se trouvent partout! J’ai donc exploré plein de sorte de farine (quinoa, pois chiche, lentille, lupin, etc.) pour m’en sortir! Et heureusement, on était en plein dans la saison des petits fruits qui ont un indice glycémique très bas! Sachez en plus que, en visant des indices glycémiques bas, ça devient aussi très facile de diminuer le gluten... ils se combinent très bien!

 

EST-CE QUE J’AI PERDU DU POIDS?

Je déteste le mot régime. Je ne prends jamais mon poids. Je ne comprends pas les gens qui visent l’effet Yo-Yo plutôt que de se maintenir une alimentation santé au quotidien. Bref, pour moi, le but ultime, c’est la vitalité !! Une énergie du tonnerre au quotidien. Pas de culpabilité pour ce qui nous fait plaisir, mais un équilibre pour se sentir bien dans notre peau (et ça, c’est personnel à chacun). Alors évidemment qu’en visant l’indice glycémique bas, j’ai perdu du poids. Dans mon cas, 8 livres en 2 mois. Mais était-ce mon objectif? Pantoute!

 

EST-CE QUE J’AI ENCORE MAL AU POIGNET ET AU COCCYX? EST-CE QUE J’AI PLUS D’ÉNERGIE?

Alors que j’étais fatiguée et je sentais ma vitalité à son plus bas, je me sens actuellement beaucoup mieux!

Mon poignet ne me fait plus mal du tout et je peux enfin soulever tout ce que je veux! Mon coccyx est presque entièrement rétabli (j’avais de la difficulté à rester assise!). Je n'ai plus mal aux seins pendant l'ovulation. Mes hormones sont beaucoup moins affectées. Alors oui, l’inflammation a diminué et je me sens mieux. J’ai plus d’énergie (je ne suis pas encore à mon peak 😉!) et ma vitalité revient. C’est difficile à décrire, mais on le sent à l’intérieur de nous quand on est plein de gaz! J’aime me lever le matin et me sentir pleine de vie pour accomplir tous mes projets. Tsé, quand rien ne nous fait peur!

Noter que j’ai combiné cela à ce que ça me prend pour maintenir cette vitalité. Mais voici ma recette à moi, que je vais continuer :

  • Manger sainement au quotidien et me permettre des moments de plaisirs spéciaux (frites, desserts sucrés, etc.) 3 à 4 fois par semaine (mais sans calculer, sans entrer dans la culpabilité, juste en laissant aller et en visant de manger ce qui me donne de l’énergie le plus possible au quotidien. Anyway c'est bon et plein de saveurs!).
  • M’entraîner 3 à 4 fois par semaine. Muscu avec un peu d’intensité cardio, c’est mon meilleur mix à moi
  • Marcher 3 à 4 fois par semaine, 3 à 4 km chaque fois. Au-delà de me faire bouger, ça me fait respirer, réfléchir, vider, etc. Ça me fait sentir mieux!
  • Méditer 4 fois par semaine (me connecter à moi-même et écouter ce que mon cœur me murmure!)
  • Rire!! Faire des folies! Rire encore!

 

Alors si vous avez envie d’essayer mon « régime », je vous invite juste avant tout à prendre le temps de voir comment vous vous sentez au quotidien dans votre peau, mesurer votre énergie pour accomplir vos projets, et voir si vous voulez faire des rectifications. Si oui, ce sera un ensemble d’habitudes qu’il faudra changer pour créer votre propre équilibre! Ne visez pas de régime, mais juste de vous sentir bien dans votre peau et plein de vitalité!

Se sentir bien dans sa peau peut juste vouloir dire de s'aimer tel que l'on est tsé!! Avant tout...!!

Le corps est votre voiture pour vous amener là où vous voulez! Il faut en prendre soin. Et il est au service de votre cœur auquel vous devez vous connecter pour prendre les meilleures décisions et vous sentir plus léger au quotidien… peu importe votre poids!

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés